Danielle12 ans déjà...

12 ans aujourd'hui qu'elle est partie, partie rejoindre mon Papa, là-haut dans les étoiles....

Moi qui n'avais déjà pas eu le temps de Le connaître...Lorsque je pensais à lui, Maman me disait "Tu n'as qu'à regarder dans les étoiles, ton père est là !!!".

Ben maintenant, il y a du monde dans les étoiles....

Un jour peut-être, je parlerai de ce Papa inconnu, mort lorsque j'avais 9 mois, et dont je n'ai pas pu faire le deuil : à peine là, déjà parti. Mort à cause du crabe à 28 ans...

Les adultes m'ont toujours dit "Ce n'est pas grave, tu ne l'as pas connu, il ne te manque pas !". Et moi petit perroquet, j'ai répété la même chose pendant plus de 30 ans : "Ce n'est pas grave...".

Sauf que si, c'était grave, même si j'ai eu la chance d'avoir un "2ème Papa" adorable, qui m'a considéré comme sa fille et m'a même donné son nom.

Sauf que pour la famille de mon père biologique, j'avais cessé d'exister à la mort de ce dernier. A part pour une des soeurs de mon Papa, ma marraine (la Bonne Fée) qui ne m'a pas rejetée.
Et pour la famille de mon père adoptif, je n'étais pas de leur sang, et là aussi je n'ai pas été vraiment acceptée. On ne m'a jamais rien dit, mais je n'étais pas une nièce naturelle, j'étais "tolérée".

J'ai grandi avec le manque de mon Papa... Mais il me restait Maman. Je savais qu'elle était là, et par pudeur, je n'évoquais pas souvent mon Papa avec Elle : ce n'était pas interdit, mais j'avais sans doute peur de lui faire mal de réveiller des souvenirs... Veuve après 2 ans de mariage,imaginez...
Et même si nous avons évoqué souvent ce Papa, soit par la parole, soit en allant sur sa tombe, nous n'en parlions pas vraiment.

Et puis Elle aussi s'est retrouvée avec le crabe... Et en 6 moi, plus vite que Lui encore, Elle est partie...

Le 10 juin 1997 est la fin de ma vie d'avant.... Ma Maman reposait sur son lit, sauf qu'il n'y avait plus aucun souffle...
J'ai insisté pour la maquiller : Maman n'aurait jamais accepté de partir sans maquillage.
J'ai passé les 3 jours et les 3 nuits à la veiller, avec mon 2ème Papa, et mon demi-frère, tout juste 17 ans. Comme j'ai mal encore aujourd'hui pour lui !!! Je pense que c'est lui qui en souffre le plus ... Sa Maman, partie comme ça...
Moi j'étais plus grande, je devais être plus forte...

J'ai mis des années sans doute à faire mon deuil... L'ai-je fait d'ailleurs ???? En tout cas, j'arrive à en parler aujourd'hui sur ce blog, c'est sans doute un signe.
En la perdant Elle, j'ai aussi perdu la seule personne capable de me parler de mon Papa.... 2 deuils à faire d'un coup...

J'ai construit ma vie, aujourd'hui je suis heureuse...
Mais lorsque je regarde en arrière, je me dis aussi "Quel gâchis !"...

Je me suis rendue compte que tout mon rapport aux hommes s'est fait sur le mode de ce Père absent... Et si Maman m'avait acceptée telle que j'étais, sans chercher à faire de moi une fille parfaite, avec des tas d'années d'études qui n'ont pas servi à grand chose et avec un corps qu'il fallait faire maigrir sans arrêt, aurais-je cru un peu plus en moi ?

Maman, je sais aujourd'hui que tout ça, tu pensais que c'était pour mon bien.

Maman, je sais que tu as fait de ton mieux.

Maman, j'ai tellement la "trouille" de faire des "erreurs" que c'est sans doute pour ça qu'aujourd'hui et après 4 années d'essais, je ne suis toujours pas maman.
Et peut-être aussi que j'ai la "trouille" que mon Homme, lorsqu'il deviendra père, risque d'attraper une saleté ? (non, non, ne ris pas, je pense qu'inconsciemment cela s'explique)
Peut-être que je me rends compte que j'ai déjà assez reproduit de choses de ta vie, et pendant ce temps là, je n'ai pas vécu la mienne...

Maman, où que tu sois, dans les étoiles ou ailleurs...

Je t'aime